AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Duel sous le soleil [PV Juliette]

Aller en bas 
AuteurMessage
Roméo Summers
Administrateur Sage et Erudit
Administrateur Sage et Erudit
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Age : 29
Localisation : Mieux vaut ne pas me chercher, tu pourrais le regretter...
Date d'inscription : 23/01/2008

Rapeltout
Année Scolaire: Septième année
Groupes auxquels vous appartenez:: Serdaigle, Equipe de Quidditch de Serdy.
Summers ou Darkholme?: SUMMERS voyons!

MessageSujet: Duel sous le soleil [PV Juliette]   Mar 29 Jan - 14:27

Les jours continuaient leur valse folle sur Poudlard et se succédaient rapidement. Ils emportaient impitoyablement la douceur des jours d’été ainsi que les souvenirs de vacances de chacun au loin pour laisser place aux cours, au travail, aux devoirs, bref, la vie à Poudlard dans toute sa splendeur… Cependant, la météo était plutôt clémente en ce début Septembre, le soleil brillait toujours de mille éclats. Les températures étaient toujours aussi douces que durant l’été alors que les nuages ne semblaient pas fort entrain à obscurcir le quotidien des apprentis sorciers. C’était comme si les éléments eux-même refusaient la fin des vacances et imposait une nouvelle semaine de farniente… Toutefois, les professeurs de l’école, eux, se montraient intraitables. Ils ne laisseraient quiconque, pas même le ciel, perturber les cours et, naturellement, ils commençaient déjà à surcharger les élèves de travail…

Néanmoins, il aurait été bien malvenu de votre part d’oser penser que Roméo Summers puisse se plier aux règles imposées par les hommes alors que les cieux lui dictaient toute autre consigne. Non, les devoirs pouvaient encore attendre quelques jours, ce week-end ne serait pas consacré aux études, du moins, par pour Roméo. Il s’était réveillé aux aurores ce matin là, comme il en avait toujours eut l’habitude. Ce n’était pas au fond d’un lit que la vie valait la peine d’être vécu alors qu’au dehors, la nature et les astres vous offraient de si beaux spectacles… Ceci dit, ce n’était pas toujours l’avis du jeune Summers, notamment lorsqu’il passait ses nuits debout à vagabonder dans le château. Dans ces fréquents cas de figure, il savait mieux profiter du confort d’un lit douillet.

Le matin, et à plus forte raison le Dimanche, Poudlard était très calme. Très peu d’élèves étaient déjà debout et sur le pied de guerre. La plupart lézardaient encore sous leur couette tandis que d’autres préféraient sans doute buller dans leur salle commune. Ce n’était pourtant pas le cas de Roméo Summers ; le jeune homme était déjà vêtu de pied en cape. Aujourd’hui, il avait laissé de côté l’uniforme de rigueur pour porter une paire de jeans taille basse et un t-shirt qui mettait en avant ses formes masculines. Peut être que les moldus étaient des imbéciles mais, au moins, ils savaient s’habiller ! Après un bref petit déjeuner qu’il prit seul à la table déserte des Serdaigle, le jeune homme prit le livre qu’il avait emporté et s’en alla en direction du parc de Poudlard.

Le soleil rayonnant força le jeune homme à cligner des yeux plusieurs fois avant que sa vision ne soit plus éblouie par la lumière aveuglante de l’Etoile du jour. Bien qu’aucun arbre ne bougeait, un vent semblable à une caresse frôlait le corps saillant du Prince de Poudlard qui se dirigeait avec énergie vers un endroit reculé du parc, là où, même en pleine journée, peu d’élèves ne venaient s’aventurer. Tout y était calme et relaxant. Seul les bruits de la nature ensommeillée venaient briser le silence reposant. Lorsque Roméo jugea qu’il fut assez loin du château, il jeta un furtif regard alentour et trouva l’endroit qu’il cherchait. Le jeune homme alla donc s’asseoir au pied d’un magnifique pécher, dont les lourdes branches peinaient sous le poids des fruits qui y étaient suspendus. Avec un air de nonchalance qui lui était propre, Roméo donna un coup de baguette négligeant vers l’une des branches et fit tomber une pèche suave dont il se saisit rapidement…

De nouveaux, un air blasé sur le visage, le jeune homme ouvrit son livre, Les Héros du Quidditch de la décennie, en mordant avidement dans son fruit juteux. A mesure que ses yeux d’un bleu céleste parcouraient les pages de l’épais volume qu’il tenait, l’apprenti sorcier rêvait déjà au jour ou ses propres exploits sur son balai seraient immortalisés dans un ouvrage tel que celui qu’il lisait actuellement. Au bout d’une dizaine de minute, le jeune homme ferma son livre qui commençait à l’ennuyer et s’allongea sur le dos, au pied de l’arbre, ses yeux clos rivés sur le ciel dégagé. Qu’il avait hâte de quitter Poudlard pour pouvoir commencer sa carrière de joueur pro…

Soudain, ses rêves d’avenir furent troublés par l’arrivée d’une jeune sorcière… Etendu de tout son long, Roméo remarqua qu’un fredonnement mélodieux venait de se joindre aux plaintes du vent et au chant des oiseaux pour créer une musique envoûtante, séduisante… apocalyptique. Un frisson parcourut le corps du jeune Summers qui se redressa négligemment pour jeter un regard à cette nouvelle arrivante : Juliette Marie Darkholme. Ses iris cyans s’enflammèrent tel un brasier alors que la haine transformait les doux traits de son visage en ceux d’un horrible tortionnaire. Déjà, le cœur du jeune homme s’emballait alors qu’un flot d’adrénaline venait de jaillir dans les veines bouillantes du sorcier. C’est alors qu’avec le plus de mépris dont-il était capable que le jeune homme lança innocemment :


-Tiens tiens, j’ignorais que le vieux couple de trolls du coin venait d’avoir une fille…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://19yearslater.superforum.fr
Juliette Darkholme
||6ème année||
avatar

Féminin
Nombre de messages : 383
Age : 28
Localisation : Le plus loin possible de lui...
Date d'inscription : 25/01/2008

Rapeltout
Année Scolaire: 7ème année
Groupes auxquels vous appartenez:: Gryffondor
Summers ou Darkholme?: Darkholme -_-'

MessageSujet: Re: Duel sous le soleil [PV Juliette]   Mer 30 Jan - 4:56

La chaleur du soleil parcourait sa peau. Une légère brise embrassait par moment son visage, et chahutait avec grand peine ses longs cheveux bouclés. Aveuglée par les rayons du soleil, elle restait là les yeux mi-clos, comme si elle attendait quelque chose venant des cieux. Le visage tourné vers le ciel ou l’astre doré, majestueux et régnant en maitre, rayonnait de tous son éclat. Se tournant vers le lac, elle ouvrit doucement les paupières, et sa vision, parcourant l’horizon fut troublés par des auréoles aux couleurs de l’arc en ciel. Ce phénomène qu’elle ne comprenait pas l’a faisait toujours sourire, déjà enfant elle s’amusait ainsi à fixer avidement ses yeux sur une quelconque source de lumière, juste pour le plaisir de retrouver ces mystérieuses auréoles, partout ou elle réorientait son regard. Elle se rappelait même se faire rouspéter à chaque fois par Rosina, sa tendre nounou ; « Ne fais pas cela petit monstre, tu va encore avoir une migraine !!!! ». Juliette souriait alors a son interlocutrice, de son regard angélique, et a peine la vielle dame avait tournée les talons, que l’amusement reprenait de plus belle.

Like a Star @ heaven

Rosina…elle était toujours aussi douce et affectueuse, presque rien n’avait changé depuis toutes ces années. Ces deux mois passés en sa compagnie avait été super, le retour aux sources était indispensable pour juliette. Elles se remémoraient sans cesse des souvenirs, de quand Juliette portait encore des couches culottes, les bêtises, les moments forts, les joies, les peines tout y passait. La vieille nourrice avait été sa seule confidente et amie pendant son enfance. Mr et Mme Darkholme étant toujours absent, ou trop occupés pour l’éducation de leur enfant unique, ils avaient engagés comme bon nombre de famille riche, une dame d’âge mûre pour « élever » leur fille adorée.


Like a Star @ heaven

Quelques bulles remontèrent à la surface et attirèrent son attention. Le lac demeurait parfois paisible, parfois agité, mais toujours aussi mystérieux et envoutant. Quelques élèves avaient tentés de s’y baigner, les plus hardis mais aussi les plus inconscients y restaient parfois quelques longues minutes, mais remontait bien vite sur la berge. L’étendue d’eau, abritait le célèbre calamar géant dont seul les plus chanceux arrivaient à l’apercevoir, la créature très fainéante passait la plupart de son temps à somnoler dans les profondeurs les plus sombres. Il y avait également les êtres de l’eau, créatures, auxquels il ne fallait mieux pas se frotter, et qui dissuadaient la plus grande partie des élèves de s’aventurer hors de la terre ferme. Juliette avait entendu parler que lors du dernier tournois des trois sorcier ou le célèbre Harry Potter avait participé, une épreuve s’était déroulée sous ces eaux profondes. Le regard rêveur, elle aurait bien aimée voir cet événement…

Like a Star @ heaven

Sentant son visage se réchauffer d’une façon inquiétante elle se releva, et se mit à errer dans le parc du château. La douceur de l’atmosphère était une aubaine en ce mois de septembre, ou souvent la grisaille et la fraicheur, prenait pas, bien vite sur les beaux jours. Vêtue d’une robe blanche légère et bien cintrée, les cheveux retenus d’une simple barrette, la jeune fille ressemblait à une apparition céleste. L’aura autour d’elle et des ailes accrochée a son dos, manquait simplement pour finir le tableau divin. Les alentours du château étaient plutôt calmes à cette heure ci, les autres élèves profitaient de cette douce matinée pour flemmarder au château et profiter du beau temps que plus tard dans la journée. Juliette adorait ces moment de solitudes, ou elle pouvait faire ce qu’elle voulait, vagabonder au grès de ses envies, réfléchir à tout et à rien…

Like a Star @ heaven

Elle passa devant la cours pavée, et jeta instinctivement un coup d’œil vers les grande porte massive du château, l’une était ouverte, on pouvait apercevoir au loin, du mouvement, surement des élèves qui entraient ou sortaient de la grande salle. Sans y prêter plus attention elle continua son chemin dénué de but. Elle arriva dans un coin plus retiré, à l’ombre de grands êtres feuillus. Une douce odeur de tilleul vint lui réveiller les sens, elle songea aussitôt aux promenades qu’elle faisait avec sa mère dans leur domaine derrière l’imposant manoir familial, ils étaient rare ces moments d’intimité mère-fille, ce qui faisait de chacun d’eux, un moment inoubliable. Angélina Darkholme fredonnait toujours la même mélodie qu’elle empruntait à sa chanteuse préférée Pétula Ley. Tout le monde le disait Juliette avait héritée de la voix sucrée et douce de sa maman, sans même s’en rendre compte elle chantonna a son tours comme si ce simple souvenir lui avait enfin délié les corde vocal. Mais bientôt une voix grave et froide vint se mêler à la sienne. Bien que le vent annonce la tempête, les dix plaies d’Egypte n’avait pas annoncées Roméo.. Son cœur fit un bond…voilà qu’en une seconde sa matinée venait d’être gâchée… Le château n’avait été une fois de plus pas assez grand pour eux deux, comme si une force inconnu…et complètement stupide, les ramenaient l’un à l’autre sans arrêt.

-..Ah moi aussi je l’ignorais…Des amis a toi ? Contente de voir que tu t’intéresses a autre chose qu’a ta personne en tout cas^^

Juliette savais très bien ou le jeune homme voulais en venir. Cela dit c’était comme devenu un jeu entre eux. Si au début ils prenaient tous deux directement la mouche, aujourd’hui c’était plutôt une bataille mesquine qui se tramait, et à chacune de leur rencontre le but était le même, se moquer, torturer avec…des mots bien sûr, et enfin vaincre ! Elle le parcourra du regard, et ses yeux s’arrêtèrent sur le bouquin qui était posé par terre, le titre refletatnt de ses lettres dorées, aussitôt son sourire s’agrandit.

-ça doit être dur pour toi de voir sa !! Tu te fais du mal mon pauvre Roméo, je sais bien qu’il n’est pas interdit de rêver mais quand même…

La jeune fille se mordit la lèvre inferieur des qu'elle eu refermée la bouche, cela avait été trop tentant en effet, mais elle concevait qu'elle y avait été un peu fort pour le premier round. Le quidditch était la passion de Summers, elle le savait , et c'était justement un point qu'elle savait qu'il pouvait être sensible...ou pas après tout. Cependant les choses étaient dîtes, il ne restait plus qu'a s'armer de son bouclier invisible, et se préparer à une répartit du même ton. Evitant de montrer quelconques signes de faiblesse elle se raidit et opta pour un visage impassible, le regard fixe, tel un prisonnier sur le peloton d'execusion.

_________________
The War..or...

... Other Thing


Dernière édition par Juliette Darkholme le Sam 29 Nov - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roméo Summers
Administrateur Sage et Erudit
Administrateur Sage et Erudit
avatar

Masculin
Nombre de messages : 183
Age : 29
Localisation : Mieux vaut ne pas me chercher, tu pourrais le regretter...
Date d'inscription : 23/01/2008

Rapeltout
Année Scolaire: Septième année
Groupes auxquels vous appartenez:: Serdaigle, Equipe de Quidditch de Serdy.
Summers ou Darkholme?: SUMMERS voyons!

MessageSujet: Re: Duel sous le soleil [PV Juliette]   Mer 6 Fév - 17:42

Le domaine de Poudlard avait le mérite d’être vaste. Autour d’un immense château parsemé de couloirs, salles secrètes et autres passages secrets, s’étalaient des gigantesques étendues de pelouses luxuriantes qui s’éloignaient à perte de vue du vieil édifice. Il était certain que semer quelqu’un dans un endroit tel que Poudlard était chose simple, voir enfantine. Lors de ses premières années à l’école, Roméo avait l’habitude d’organiser de gigantesques chasses à l’homme magique au sein du domaine, voilà pourquoi, aujourd’hui, il connaissait Poudlard un peu comme sa poche et savait quels endroits étaient les plus adaptés pour un moment de solitude paisible et, au contraire, quels endroits étaient les plus propices aux rencontres. Toutefois, malgré sa connaissance complète et précise du château et de ses alentours, il semblait incapable de déterminer une zone où l’on était sûr de ne pas croiser cette sale harpie de Juliette Darkholme. (Quoiqu’en y pensant, Roméo doutait qu’elle n’ait jamais mis un pied au stade de Quidditch, les Je-Sais-Tout dans son genre ne s’intéressent pas au sport, c’est bien connu…)

Malheureusement, depuis sept longues et fastidieuses années de cohabitation à Poudlard, il ne s’était pas passé un seul jour durant lequel Roméo n’eut croisé l’immonde touffe brune qui servait de crinière à la cadette des Darkholme. Un comble lorsqu’on savait que le jeune homme mettait toute son énergie à éviter cette dernière. Alors qu’il appréciait de croiser la délicieuse Miss Wintley, une blonde sulfureuse de Serpentard que Roméo affectionnait, (chose qui n’arrivait que très rarement) il ne devait se contenter que de la vue de cette créature innommable qui n’avait de cesse de se pavaner sous ses yeux. Et ce matin là, de nouveau, l’éternelle situation se répétait. Alors que Roméo avait choisi un endroit retiré pour pouvoir rêvasser en paix, il fallait que ce même endroit soit envahit, en quelques secondes, par Juliette… Evidemment, la suite était alors prévisible. L’affrontement paraissait inéluctable.

De son habituelle démarche délicate, la sainte ni touche des Gryffondor faisait irruption dans l’univers du jeune Summers, à son grand désespoir. Ses perpétuelles querelles le fatiguaient de plus en plus, chaque jour, à son réveil, il redoutait de croiser Juliette au détour d’un couloir. Il savait que, comme toujours, elle lui chercherait des poux dans la tête et que, malheureusement pour lui, Roméo n’arriverait pas à se contenir. Pourtant, inexplicablement, il ne pouvait jamais s’empêcher de la chercher des yeux dans une foule pour le simple plaisir d’attiser sa haine et de se disputer à nouveau… La simple vue de la jeune fille dégoûtait déjà le jeune Serdaigle qui ne pouvait s’empêcher de froncer les sourcils pour regarder Juliette d’un œil méprisant, hautain et dédaigneux…. Evidement, la jeune fille gratifia son rival d’un regard guère plus flatteur mais, en réalité, cela importait tellement peu. Puis, sans crier garde, Juliette décida de riposter d’un manière acide à la remarque de Roméo.

L’habituelle flamme embrasa soudain les yeux de Roméo. Ses iris, tel un océan déchaîné, fixaient la jeune Gryffondor si intensément qu’elle aurait put se noyer dans le bleu infini de ses yeux. Le jeune prince sentait que tout son corps réagissait à la pointe violente de son ennemie. Son sang chaud parcourait ses veines avec rapidité alors que les battements de son cœur se faisaient plus rapides et plus violent, alimenté par une bouffé d’adrénaline… Evidement, ces symptômes restaient invisibles en extérieur et Roméo restait calme et impassible. Il lui en fallait bien plus pour perdre la face ou même pour lui clouer le bec. Il se contenta d’étirer ses lèvres et un rictus abominable et laissa échapper un rire sonore et sarcastique. Il pénétra ensuite le regard noisette de la jeune fille et s’adressa à elle d’un ton faussement désolé :


-Juliette, ma brave petite grue, tu as peut-être raison… Dans le fond, je m’illusionne sans doute lorsque je rêve d’une carrière de joueur de Quidditch professionnel mais, au moins, ces livres me permettent de pouvoir y songer… Pour toi qui ne sait pas lire sans les images, sa doit être dure… Mais ce n’est pas de ta faute… Pour une jeune fille élevée par des primates croisés avec des hommes de Cro-magnon, tu t’en sort plutôt pas mal !

Certes, Roméo savait qu’il n’avait pas usé de toute sa répartie pour contester à la Gryffondor, toutefois, s’était amplement suffisant pour l’instant. Il valait mieux rester dans l’économie, après tout, il pouvait se le permettre, ce n’était pas le cas de la sorcière… Il lui adressa de nouveau un sourire narquois et attendit la prochaine salve impatiemment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://19yearslater.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel sous le soleil [PV Juliette]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Duel sous le soleil [PV Juliette]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ? [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
19 Years Later... :: Extérieur de Poudlard :: Extérieur de Poudlard :: Le parc-
Sauter vers: